You are here

La civilisation thermo-industrielle va s’effondrer avant 2030

09 janvier 2012
 

L’effondrement social avant 2030 ? Parions !
 

Pour Yves Cochet*, c’est certain : « L’époque actuelle est marquée par les symptômes d’un début d’effondrement, qui se sont manifestés autour de 2008 par la crise financière et le pic pétrolier. C’est la victoire inéluctable de l’entropie**. On appelle effondrement de la société mondialisée contemporaine le processus à l’issue duquel les besoins de base (eau, alimentation, logement, énergie, mobilité, sécurité) ne sont plus fournis à une majorité de la population par des services encadrés par la loi.

Au regard des bénéfices sociaux, la  complexification d’une société se déroule en trois phases. La première se caractérise par une forte augmentation des bénéfices. C’est le « progrès ». Puis la hausse de la complexité produit encore des bénéfices, mais à des coûts supérieurs aux bénéfices. La population se sent moins solidaire. Enfin il arrive que l’accroissement de la complexité entraîne une diminution des bénéfices sociaux. L’effondrement socio-économique est alors probable. Ce déclin catabolique est qualifié d’oscillant. L’économie oscille par paliers vers un niveau d’activité de plus en plus bas. Par exemple : croissance économique => hausse des prix de l’énergie => récession => chute des prix de l’énergie => reprise économique, mais à un niveau inférieur à cause de la déplétion des ressources.

A la suite des travaux de Joseph Tainter, Jared Diamond, John Michael Greer et François Roddier, il est possible de dessiner les contours de cet effondrement :

  • Déspécialisation : le nombre d’empois spécialisés diminuent. Les individus, les groupes et les territoires deviennent plus multifonctionnels ;
  • Décomplexification : Les quantités et la diversité des échanges d’information, de services et de marchandises se réduisent ;
  • Déstructuration : Les institutions centrales deviennent plus faibles ou impuissantes, les modes de vie locaux plus autonomes ;
  • Dépeuplement : les densités de population baissent.

La vitesse de l’effondrement est une fonction de l’intégration, de la connectivité. L’effondrement de l’Empire romain a duré plusieurs siècles. Celui de notre société mondialisée est probable avant 2020, certain avant 2030. »

* La civilisation thermo-industrielle va s’effondrer avant 2030, LaRevueDurable n° 44 (décembre à février 2012)
** entropie = mesure de la disparition irréversible de l’énergie d’un système.

Bibliographie:

Joseph Tainter, The collapse of Complex Societies (Cambridge University, 1988)
Jared Diamond, Effondrement (Gallimard, 2006)
John Michael Greer, The Long Descent (New Society Publishers, 2008)
François Roddier, du Big Bang à l’homme (à paraître en 2012)