You are here

gaea21: le spécialiste de la mise en oeuvre du DD et de l'A21 passe en phase 2.0

gaea21 propose une approche scientifique du Développement Durable.
La construction et la validation des contenus se font à travers la recherche, la mise en place d’une veille, la collaboration avec des partenaires et des experts dans les différents domaines du Développement Durable et enfin, à travers le travail quotidien effectué par les stagiaires au sein de notre organisation.

gaea21 c’est:

Plus de 250 personnes qui ont « participé » à l’aventure gaea21 et apporté leur contribution depuis décembre 2005.
5 départements, un comité pluridisciplinaire de 7 membres et 1 conseil des sages.
Une approche méthodologique alliant analyse systémique, travail en équipe pluridisciplinaire et gestion de projets.
La création de plus de 30 emplois directs et indirects depuis 2005.
La création de plus de 10 outils pour le développement durable (notamment des bracelets éco-conscience, outils de gestion de compétences, programmes de développement durable et outils coûts-bénéfices pour entreprises, etc.).
99% des personnes à la recherche d’un emploi en ont trouvé un à la suite de leur passage chez gaea21.
8 entreprises coachées depuis 2005.

L’association gaea21 est née de la rencontre entre l’économiste Yvan Claude, la biologiste Ioana Tudose et l’environnementaliste Ewa Mariéthoz.

Rapidement, ils ont ressenti le besoin de mettre en commun leurs compétences et de partager leur savoir : gaea, le précurseur de la structure actuelle, a vu le jour en mars 2005.

Après une phase test de plusieurs mois, la décision a été prise de créer une association à but non lucratif. C’est alors que fin novembre 2005, l’association est née sous le nom de gaea21, avec pour but de favoriser la mise en œuvre du développement durable et de l’Agenda 21. Sylvine Aupetit, juriste environnementaliste, Alexia Dufour, docteur en écologie et en sciences de l’environnement, Céline Prévautat, experte fédérale en comptabilité et en finance, David Balme, ingénieur et directeur de la société Challenge Optimum SA et Barbara Steudler, directrice de l’agence de communication Bleu-Vert et de Nice-Future.com ont rejoint le premier Comité de gaea21. Depuis, Ewa Mariethoz, Céline Prévautat et Barbara Steudler ont quitté l’association.

Après avoir consacré l’année 2006 à la définition de son rôle et de sa position ainsi qu’à l’étude approfondie du marché et des acteurs du développement durable en Suisse et plus particulièrement à Genève, l’association commence son action visible en 2007 en lançant les «Cafés gaea21 du développement durable». La première Garden Party du développement durable a également eu lieu le 30 juin 2007 à Genève, puis enfin, avec un concert de soutien (les variations Goldberg de J.S. Bach) par des musiciens de l’Orchestre de Chambre de Genève). En 2007 encore, les premières expériences en coaching de gaea21 ont contribué à la naissance d’un magasin de mode éthique à Genève (la boutique Heartical).

Les membres fondateurs de gaea21

Yvan Claude est un spécialiste de l’Agenda 21. Consultant (conception, évaluation et implémentation de projets de développement) et coach financier pour PME depuis plus de 8 ans. Il a décidé de partager son expérience dans le cadre de la conception et de la réalisation de projets de développement durable.

L’expérience professionnelle d’Ioana Tudose dans le milieu biomédical à Genève l’a amenée, à cette époque, à constater que la notion de développement durable représentait un potentiel à exploiter dans de nombreuses entreprises genevoises. Elle est également très impliquée dans le tissu associatif genevois.

Spécialiste en écologie humaine et en santé environnementale, Ewa Mariéthoz est une ancienne enseignante à l’Université de Genève. Souvent sollicitée par des tiers pour la révision des projets environnementaux, elle a identifié le besoin de créer une structure qui assiste les particuliers dans la formulation et la réalisation de leurs projets.

Plus d'infos: www.gaea21.org

AttachmentSize
Phases du projet gaea21354.54 KB