You are here

Approvisionnement en électricité, le Conseil fédéral mise à fond sur l'or blanc pour l'électricité

Le gouvernement vient d'approuver le rapport sur le renforcement de la sécurité en matière d'approvisionnement en électricité. L'hydraulique occupe une place maîtresse.

En comparaison européenne, la Suisse est gâtée. Elle a des de l'or blanc sur les flancs de ses montagnes qui peuvent se transformer en électricité.

La Suisse n'a pas d'or noir. Elle a en revanche de l'or blanc qui coule sur le versant de ses montagnes. Pour assurer la sécurité de son approvisionnement électrique, le Conseil fédéral mise à fond sur les énergies renouvelables et en particulier sur l'hydraulique.

Le gouvernement vient d'approuver ce matin un rapport de l'Office fédéral de l'énergie qui considère les énergies renouvelables comme «un pilier fondamental» de la nouvelle politique énergétique décidée le 25 mai 2011.

Il constate «qu'il existe un grand potentiel en Suisse pour les centrales à pompage-turbinage. En effet, elles peuvent stocker des volumes d'électricité considérables et être utilisées pour compenser les fluctuations de production de courant issu des énergies solaire et éolienne dans les pays voisins».

Stations de pompage-turbinage

Ces stations de pompage-turbinage, rappelons le, sont installées au pied de certains grands barrages. Elles pompent l'eau en aval pendant la nuit quand l'électricité est abondante pour la remonter dans le lac du barrage.Il suffit ensuite de la turbiner pendant la journée quand la demande en électricité est la plus forte.

Les stations de pompage-turbinage permettent à la Suisse d'engranger de substantiels bénéfices puisque le courant est vendu au prix fort aux pays voisins quand la demande est importante. Selon les statistiques, la Suisse a tiré en 2010 du commerce d’électricité avec l’étranger un bénéfice de 1328 millions de francs (-225 millions par rapport à l’année précédente). Des chiffres cités par l'Office fédéral de l'énergie à partir des données fournies par quelque 60 entreprises d’électricité.

Batterie de l'Europe

La Suisse ne s'en cache pas, elle veut être la batterie de l'Europe. Mais pour ce faire, elle doit impérativement développer son réseau pour éviter des congestions et des pertes de marché. «Des insuffisances de capacités se manifestent d’ores et déjà périodiquement par endroits», note l'Office de l'énergie. «Le phénomène s’aggravera lorsqu’on importera davantage de courant renouvelable aux flux irréguliers.»

Le Conseil fédéral note enfin qu'il ne faut pas fonder trop d'espoir sur l'énergie éolienne. «Par comparaison avec le potentiel d'essor des énergies renouvelables à l'échelon européen, l'énergie éolienne en Suisse ne peut être exploitée que de manière limitée, notamment en raison des impératifs liés à la protection des paysages».

Image: Keystone
Source: http://www.tdg.ch/suisse/Le-Conseil-federal-mise-a-fond-sur-l-or-blanc-p...

Tag: