You are here

Les USA champions des énergies propres

Le pays est repassé en 2011 en tête des investissements consacrés aux énergies propres parmi les pays du G20 reléguant la Chine au deuxième rang, selon un rapport d’un institut américain publié mercredi.
Les USA ont beaucoup investi dans le solaire, comme ici, à l'Université de San Diego en Californie, où des panneaux solaires ornent les toits des parkings.

Les USA ont beaucoup investi dans le solaire, comme ici, à l'Université de San Diego en Californie, où des panneaux solaires ornent les toits des parkings.

Au total dans le monde, un montant record de 263 milliards de dollars a été investi dans les énergies vertes en 2011, soit une hausse de 6,5% par rapport à 2010, précise ce document publié par le Pew Charitable Trusts, un organisme indépendant à but non lucratif.

Les pays du G20 --principaux pays industrialisés et émergents-- ont participé pour 95% de ces dépenses et les Etats-Unis pour 18,25% avec 48 milliards de dollars. Les Etats-Unis ont ainsi relégué à la deuxième place la Chine dont les investissements (45,5 milliards) ont stagné en 2011 et ce, après avoir dominé la course au développement des énergies propres depuis 2009.

L’Allemagne (30,6 milliards), l’Italie (28 milliards), l’Inde (10,2 milliards) et la Grande-Bretagne (9,4 milliards) comptent parmi les pays ayant fait le plus d’investissements en 2011.

600% d'augmentation en 8 ans

"Les investissements dans les énergies propres hors recherche et développement, ont grimpé de 600% depuis 2004 grâce à des politiques nationales ayant instauré suffisamment de certitude dans ce marché pour les investisseurs privés", explique Phyllis Cuttino, directrice du programme des énergies propres au Pew.

En 2011, les investisseurs aux Etats-Unis ont profité des programmes de relance économique ainsi que des crédits d’impôt pour la production d’électricité provenant de sources renouvelables.

Parmi ces énergies, le solaire a crû de 44% dans le monde en 2011, attirant 128 milliards de dollars et comptant pour plus de la moitié des fonds investis dans le G20 pour les énergies propres.

Chute des coûts

Une combinaison de la chute des coûts des équipements et une envolée des investissements a accéléré en 2011 les installations de capacités de production d’énergie propre avec un record sur l’année de 83,5 gigawatts (GW) assuré par l’éolien (43 GW), le solaire (30 GW) et l’hydroélectrique.

Les capacités de production d’énergie renouvelable ont atteint au total en 2010 un total de 565 GW, soit près de 50% de plus que le nucléaire.

Source: http://www.tdg.ch/economie/Les-USA-champions-des-energies-propres/story/...
Image: Reuters